Mon panier

Faire son vinaigre

S'il est bien admis qu'être, actuellement, « tendance », c'est de faire soi-même plutôt que d'acheter tout prêt, il est une question que tout aventurier du fait maison doit se poser. Par quoi vais-je commencer ?

Et pourquoi pas le vinaigre ? allons-nous vous répondre... Si la réponse vous semble saugrenue ou curieuse lisez plutôt ceci... 

Utilisé depuis l'antiquité, connu et reconnu pour ses bienfaits thérapeutiques, le vinaigre est surtout un excellent condiment qui ravira les plus gourmets surtout s'ils sont patients. Car de la patience il en faut, il ne faut presque que ça d'ailleurs tellement la recette est simple. Un vinaigrier, du vin ou du cidre, de l'air et attendre...
Au bout de quelques semaines, la magie, (qui n'a rien de magique d'ailleurs, puisque c'est de la chimie, mais c'est bien moins romantique), aura transformé ces fonds de bouteilles que vous destiniez à l'évier en une saveur qui ne demande qu'à évoluer et se transformer encore et encore. De brutal à agressif, le vinaigre va s'arrondir et perdre son agressivité jusqu'à devenir liqueur et développer les parfums les plus doux. 

Alors comment procéder ? Tout d'abord, munissez-vous d'un vinaigrier. Vous en trouverez en verre, il faudra dans ce cas veiller à le conserver à l'abri de la lumière, en grès ou bien en bois. Investissez, pour commencer, dans une bonne bouteille de vin ou de cidre, car on ne fait pas un bon vinaigre avec une vulgaire piquette, en le privilégiant plutôt jeune, avec un taux d'alcool pas trop élevé, mais surtout un vin que vous aimez. Secouez cette bouteille afin d'aérer son contenu, versez le tout dans le vinaigrier et installez- le dans une pièce tempérée

Au bout d'une quinzaine de jours, dans ces conditions favorables, un voile va apparaître à la surface de ce qui n'est peut-être plus du vin et pas encore du vinaigre. Ce dernier va se développer, grossir jusqu'à former une masse gélatineuse qui s'appelle la mère et qui est une réserve de bactéries. Celles-ci vont peu à peu transformer l'alcool en acide acétique.  

Votre vinaigre est né.  

Pour en savoir plus sur le vinaigre, sa conservation, son utilisation, ses bienfaits... nous vous conseillons le très bon ouvrage ci-contre "Faites votre vinaigre".
Avis lecteurs
2 avis

Note globale

5 / 5

Trier par
  • Date
  • Popularité
  • Note
déception
par michèle|26/09/2016
« Je possède un vinaigrier en grès. A chaque fois que j'ai essayé de faire du vinaigre, celui-ci est devenu insipide et la mère très grosse. Comment faire pour savoir quand le vinaigre est terminé? »
Conseiller Tom Press : A partir du moment où la mère de vinaigre s'est stabilisée, comptez environ 3 semaines pour commencer à soutirer du vinaigre. Si elle prend trop d'importance n'hésitez pas à l'enlever. Je vous invite vivement à vous munir de cet ouvrage : https://www.tompress.com/A-788-livre-faites-votre-vinaigre.aspx
Avez-vous trouvé cet avis utile ?
(8)
(2)
le vinaigre
par louis|25/09/2016
« Il est préférable de rajouter un citron coupé en deux,cela démarre la mère et évite une oxydation prématurée du vin. »
Avez-vous trouvé cet avis utile ?
(12)
(0)
Aucun résultat