Mon panier

La recette du jus de pomme d´Eilik

Faire son jus de pomme en suivant le pas à pas avec les conseils d'Eilik.

Amoureux d’une Française, Eilik a quitté son Chili* natal pour rejoindre sa douce et se marier. Mais il ne se contente pas de croquer la pomme.

Adossé à la cordillère pour mieux contempler le Pacifique, le Chili a plus d’un point commun avec la France. Si les Français sont de bons vivants, les Chiliens ne sont certainement pas en reste et si le vin Chilien est réputé, on y cultive aussi les pommes !
Pour Eilik, le jus de pomme c’est l’évocation de souvenirs d’enfance joyeux où des gamins remplissent leur gobelet à la sortie du pressoir. Comme en France, au Chili le pressurage est une fête. Alors, dès qu’il en a eu l’occasion, Eilik a fait son propre jus et l’a pasteurisé. Avec les pommes, c’est un peu ses souvenirs d’enfance qu’il a mis en bouteille.

Laver les pommes
1 - Lavage

Les pommes sont stockées dans des caisses ajourées pour que les fruits soient bien ventilés.
C’est pratique : on peut empiler les caisses et les transporter facilement.
De là on passe au lavage. Un grand bac plein d’eau pour nettoyer, ôter les feuilles et la terre et retour dans la caisse ajourée.


2 - Broyage

Broyer les pommes Broyeur à pomme

Avant de presser, pour obtenir un rendement correct, il est nécessaire de broyer.
On place un seau ou une comporte étanche et bien propre sous le broyeur et c’est parti : les pommes broyées sont prêtes pour le pressurage.

3 - Charger le pressoir

Un scourtin, une bonne couche de pomme, un autre scourtin et ainsi de suite...
Quand la claie est pleine, on peut pressurer.

Pressoir à fruits Pressoir et scourtin

L’idéal c’est d’avoir une pelle en plastique pour manipuler les pommes broyées et bien répartir.

4 - Le pressurage

Le pressurage

Le jus met un certain temps pour se frayer un chemin. Au début c’est facile mais plus la pression augmente plus c’est lent.
D’où l’intérêt des scourtins qui drainent et facilitent le passage du liquide.
Prévoir 2 seaux et installer un filtre à l’entrée du fût.

5 - Vider le marc

Vider le marc

On remonte le plateau de pressage et on ouvre la claie en déverrouillant les baïonnettes.
A partir de là, tout est accessible et il suffit de secouer les scourtins au-dessus d’une brouette.
Vous repositionnez la claie et le pressoir est de nouveau prêt à charger.

LA PASTEURISATION
Une fois votre jus pressé, il faut pasteuriser rapidement. S’il fait encore chaud, le moût entre rapidement en fermentation et les levures transforment le sucre en alcool et en gaz carbonique. À éviter absolument...

6 - La préparation

La pasteurisation

Votre cuve est en hauteur pour que le jus puisse s’écouler naturellement, vous avez rempli d’eau une lessiveuse et allumé le feu, reste à y plonger le serpentin du pasteurisateur et à le raccorder avec un tuyau alimentaire.
Vos bouteilles et les bouchons doivent être ébouillantés et à portée de main. Préparez soigneusement le matériel le temps que l’eau chauffe.

7 - Réglage de la température

Réglage de la température

Quand l’eau boue, vous pouvez commencer à laisser passer le jus.
Le réglage se fait en pinçant le tuyau pour freiner le passage. Plus le jus reste longtemps dans le serpentin, plus il est chaud.
Fermez petit à petit jusqu’à atteindre 75°C et remettez tout ce qui n’a pas suffisamment été chauffé dans la cuve.

À 68°C, les levures responsables de la fermentation sont éradiquées et, en théorie, il ne serait pas nécessaire de chauffer davantage.
75°C représente le compromis idéal entre la conservation et la préservation des goûts et vitamines.

8 - Remplissage
Une fois la température réglée c’est très rapide et il ne faut plus s’arrêter. Quand la bouteille est pleine, passez à la suivante et fermez la précédente.
Surveillez la température du jus et ajustez si nécessaire.

Le remplissage

Astuce
: versez le jus par le bas de la bouteille pour limiter le contact avec l’air. Fermez rapidement et couchez les bouteilles. En position allongée, la bulle d’air est bien mieux chauffée par le jus et les micro-organismes qu’elle contient sont eux aussi détruits.

9 - Stockage

Au frais et à l’abri de la lumière !
Les jus de fruits sont acides et, correctement pasteurisés, ils se conservent facilement 1 an.

Jus de pomme

Au Chili on fait aussi du cidre, et parfois on le boit chaud ! Au Sud, dans la région de Magallanes, la température annuelle est de 9°C. Alors, pour se réchauffer on le prépare avec de l’écorce de citron.

* Chili 9 ème rang mondial de la production de pommes (7 ème rang mondial pour la France)
**L’abus d’alcool est dangeureux pour la santé.

Article extrait de votre Magazine Tom Press N°9 - août/septembre 2015.

Je donne mon avis

Pour donner votre avis, veuillez choisir une note entre 1 et 5 en cliquant sur les étoiles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.
Si vous souhaitez poser une question ou si vous avez une réclamation, utilisez le formulaire prévu.