Mon panier

Comment restaurer, transformer ou même fabriquer un tournebroche

Profitez des avantages de la cuisson au tournebroche : une cuisson homogène, dorée et aux saveurs grillées. Vous pouvez le fabriquer, le transformer ou encore le restaurer à l'aide de techinques ou pièces disponibles chez Tom Press.

Le tournebroche

Le tournebroche individuel est composé de trois éléments : un mécanisme d'entrainement de la broche, la broche elle-même et enfin son pied support.
Le premier c'est donc le mécanisme d'entrainement logé dans son boitier. Ce mécanisme peut être le plus souvent soit mécanique à ressort de type horloger, soit à moteur électrique. Le second est la broche liée le plus souvent au moteur par un cardan, le troisième est le pied support de broche que l'on trouve souvent sous forme de crémaillère pour régler la hauteur de la broche.
Le tout doit s'installer de la façon la plus stable possible, à une vingtaine de centimètres d'un foyer et absolument jamais sur le feu ou les braises ! 

Qu'est-ce qu'un moteur de tournebroche?

Au sein de l'assortiment des nombreux articles que distribue Tom Press, on peut trouver bien sûr des tournebroches prêts à l'emploi mais aussi des ensembles de motoréducteurs de faible encombrement conçus pour transformer un tournebroche mécanique hors d'usage, réparer un tournebroche déjà électrique ou bien afin de concevoir l'appareil que vous souhaitez réaliser de vos mains.  

Ce sont des moteurs asynchrones à bagues de démarrage, donc sans condensateur, accouplés à un réducteur formés de pignons en cascade afin d'obtenir un régime de rotation adéquat - environ 2 tours par minute.
Le carter extérieur de ce réducteur est percé de trous taraudés* afin d'en faciliter la fixation sur une platine, soit une boite métallique de votre fabrication, soit le tournebroche de récupération. 
*Sauf le moteur toumot05 qui est équipé de 2 pattes de fixations. 

Il suffit ensuite de fixer cette platine ou ce boitier sur un support stable à la hauteur choisie. 

L' entrainement de la broche.

Il existe de nombreux types de broches. De la broche simple, de section carrée, à la broche trois tringles aux rotations indépendantes, vous choisirez la plus adaptée à l'usage que vous souhaitez lui donner.
Si vous ne restaurez pas un tournebroche mais que vous concevez entièrement votre appareil, assurez-vous que la broche soit supportée aux deux extrémités. Le moteur est là pour donner le mouvement, transférer le couple mais pas pour porter la masse de l'ensemble. 

La liaison entre l'arbre de sortie du motoréducteur et la broche que vous aurez choisie, doit se faire par l'intermédiaire d'un cardan de fixation rapide de la broche. Il assure la rotation de la broche sans qu'il n'y ait de porte à faux sur le moteur. Les éléments sont en effet toujours imparfaitement alignés.
A vous de jouer mais Tom Press reste à votre écoute pour vous conseiller !     




>>>>Tout savoir sur le tournebroche
Je donne mon avis

Pour donner votre avis, veuillez choisir une note entre 1 et 5 en cliquant sur les étoiles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.
Si vous souhaitez poser une question ou si vous avez une réclamation, utilisez le formulaire prévu.