Mon panier

Faire ses magrets séchés "maison"

Comment faire sécher des magrets de canard à la maison, et comment les conserver longtemps.

Rien de plus simple à faire que du magret séché et le résultat est tellement impressionnant que vous auriez bien tord de vous en priver. 

En 10 minutes c'est fait.

Vous posez vos magrets, chair vers le haut, sur une planche et coupez à la verticale le gras qui déborde trop largement de la viande. Tapissez le fond d'un plat à four d'une bonne couche de papier absorbant. Versez une couche de sel sur le papier, disposez vos magrets et couvrez-les d'une autre couche de sel. Vous laissez 24 heures en vous assurant que vos magrets ne baignent pas dans l'eau qu'ils ont rendu.   


Poivrez et séchez.

Là encore, c'est très rapide. Vous brossez pour éliminer la croûte de sel, vous pouvez même rincer sous le robinet sans trop insister, et vous roulez vos magrets dans le poivre moulu pas trop fin. Si vous avez pensé à percer la peau et le gras pour passer une ficelle il ne vous reste plus qu'à pendre dans un lieu frais et ventilé.   


Combien de temps ?

Tout dépend des conditions climatiques. Si l'air est bien sec, le séchage peut aller assez vite. En moyenne, comptez 10 /15 jours. Pour juger : un seul moyen , vous tâtez avec le pouce. Le magret doit garder un peu de souplesse. Sentez-les. En séchant à l'air libre l'odeur va évoluer, elle va s'enrichir et vous aurez des notes de sous bois. Mais pour savoir vraiment, le mieux c'est encore de goûter...  


Pour aller plus loin...

Comme pour le jambon ou le saucisson, vous pouvez étuver vos magrets de canard. Il suffit de les laisser un jour ou deux pendus dans l'atmosphère chaude et humide de votre cuisine avant de mettre à sécher. Pendant cette période les bactéries lactiques naturellement présentes dans la viande se développent. Elles aident à la conservation, vont légèrement acidifier vos magrets et révéler une palette de saveur et un nez bien plus subtil.  


Fumage.

Une fois pass
é au sel et brossés, n'hésitez pas à tamponner gras et viande avec un torchon pour sécher la surface. Pour une première expérience, installez vos magrets une bonne heure au fumoir. Vous pourrez doubler voire tripler le temps d'exposition à la fumée si vous cherchez un fumage puissant, mais attention à ne pas "écraser" les parfums délicats du canard. Utilisez de préférence de la sciure de hêtre ou de fruitier.   


Sous-vide !

Il n'y a pas mieux : une fois atteint le degré de séchage qui vous convient conditionnez vos magrets sous vide. Stockés au bas du frigo, ils se gardent des mois, Ils se bonifient, ne se dessèchent pas, et bien à l'abri de l'air, la graisse ne rancit pas...
Une fois ouverts, tranchez la quantité nécessaire et refaites le vide.  


Les astuces

Massez énergiquement vos magrets dans le poivre pour qu'il s'accroche bien à la viande, comme si vous vouliez faire pénétrer. Vous pouvez aussi aromatiser au piment d'Espelette, ajouter un peu de thym ou d'autres épices...   

Brossez vos magrets pour ôter l'excédent de poivre avant de trancher et de servir.  

Pour la mise au sel, vous pouvez utiliser un bac gastro équipé d'un drain. Le drain retient le sel et les jus peuvent s'écouler librement au fond du bac. 

Coupez des tranches fines. Pour la dégustation d'un magret le nez est essentiel. La mastication doit être courte pour ne pas empâter les fosses rétro nasales, donner de la longueur en bouche et exhaler tous les parfums.   


Tout savoir sur le fumoir à viande et le fumoir à poisson
Avis lecteurs
3 avis

Note globale

4.67 / 5

Trier par
  • Date
  • Popularité
  • Note
très bien
par philippe |09/06/2018
« Comment faire le séchage à l’air libre quand on habites dans les Caraïbes ? »
Conseiller Tom Press : Certains le font dans le réfrigérateur.
Avez-vous trouvé cet avis utile ?
(0)
(0)
bien mais...
par arnaud|02/12/2016
« BELLE RECETTE MAIS JE FAIS PLUS RAPIDE. A PEINE 1 SEMAINE DE SECHAGE. »
Conseiller Tom Press : N'hésitez pas à partager votre expérience : partage@tompress.com :)
Avez-vous trouvé cet avis utile ?
(13)
(7)
un tres bon compromis entre le cru et la finition
par olivier|30/10/2015
« recette tout a fait realisable un seul petit bemol il faut un sechage sans humiditee »
Avez-vous trouvé cet avis utile ?
(6)
(2)
Aucun résultat